A la croisée des mondes, tome 2 : La Tour des anges, tome 3 : Le Miroir d’ambre, de Philip Pullman

Je viens de finir la trilogie de Philip Pullman et je me sens un peu déroutée. Pour commencer, je peux dire que je ne regrette pas de l’avoir lu jusqu’au bout. J’ai déjà parlé du tome 1 ici, que j’avais trouvé un peu long et enfantin ( en même temps, c’est de la littérature jeunesse), mais bon, malgré mes a priori, il fallait bien connaître la fin, donc je me suis lancée dans la suite. Alors que le tome 1 met en place une partie de l’intrigue avec l’héroïne Lyra, une petite pré-ado insolente, le tome 2 continue sur ce tracé et continue de mettre en place les personnages, avec l’arrivée du nouveau héros Will, petit garçon courageux du même âge que Lyra. Il faut donc deux tomes pour avoir un ensemble de l’intrigue et les héros qui vont la composer. C’est pourquoi cela paraît assez long par moment. Le tout n’a de sens qu’à la lecture du tome 3. Logique me direz-vous, mais cela veut surtout dire qu’il faut le mériter ce tome 3 et ne pas lâcher en cours de route. Et heureusement, je n’ai pas lâché. Si les précédents tomes m’avaient paru par trop enfantin par moment, le tome 3 tout au contraire surprend par les thématiques qu’il aborde, qui n’ont vraiment rien d’enfantin pour le coup. Stoppez ici, si vous ne l’avez pas encore lu, je vais dévoiler quelques grands axes.

Une succession de monde parallèle où les héros passent de l’un à l’autre, des ours qui parlent, des sorcières qui volent, des aléthiomètres, des « daemons », jusqu’ici l’intrigue fantastique se laisse lire, mais rien de déroutant dans la littérature de science-fiction. Mais la thématique devient ésotérique, mystique, car il s’agit de renverser l’ordre établi, il s’agit de renverser les Cieux et de tuer l’ « Autorité », autrement dit, Dieu. Surprenant ! Tout s’en retrouve bouleversé, les différents mondes, les cieux eux-mêmes, mais aussi le monde des morts. A travers l’épopée de ces deux enfants, l’auteur nous livre malgré tout une certaine vision du monde, tel que nous pourrions le voir. Bien sûr, il ne s’agit pas d’un essai philosophique, c’est un roman d’aventure, mais qui donne tout de même pas mal à réfléchir sur le monde tel que nous le percevons. Bref, j’ai hâte devoir le rendu au cinéma, car cela promet normalement une belle montée en puissance.

3 thoughts on “A la croisée des mondes, tome 2 : La Tour des anges, tome 3 : Le Miroir d’ambre, de Philip Pullman

  1. Je viens tout juste de finir le premier tome, c’est une merveille! Pullman m’étonne, au delà de l’histoire de Lyra, sa critique du pouvoir religieux est à la fois fine et coriace!
    bonne chance pour le concours halloween! ^_^

  2. J’ai lu cette trilogie il y a quelques années et j’ai été scotchée par le sens de certains passages. Déjà le principe des daemons..que j’ai trouvés fascinants, cette histoire de poignard pour passer d’un monde à l’autre. J’ai oublié pas mal de détails mais j’en garde le souvenir d’un roman beaucoup plus dense qu’il n’y paraît (pas surprenant chez Pullman).
    Comme toi j’ai hâte de le voir au cinéma.