Les Yeux jaunes des crocodiles de Katherine Pancol

C’est un peu tard que j’ai lu l’un des derniers best-sellers de Katherine Pancol, Les Yeux jaunes des crocodiles. Un peu tard car le livre a eu le temps de faire un véritable carton, de sortir tranquillement en poche, avant que je ne tombe finalement dessus. J’étais à la recherche d’un nouveau bouquin capable de m’emporter, de me happer dans son monde et je dois dire qu’avec le livre de Katherine Pancol, je n’ai pas été déçue. Les Yeux jaunes des crocodiles, c’est ainsi l’histoire de femmes qui s’entremêlent. Les hommes ont bien sûr leur rôle à jouer, mais l’auteure se centre sur ces femmes aux destins si semblables aux nôtres et en même temps merveilleux car il ne s’agit que de personnages de roman.


Malgré une ou deux longueurs, qui tenaient plus à mon état de fatigue, j’ai donc apprécié ce livre du début à la fin. Pourquoi me demanderez-vous ? Parce que Katherine Pancol a réussi à faire une belle histoire d’une histoire qui nous ressemble. Parce que je me suis reconnue dans son livre. Parce que j’ai aimé suivre la lutte de Joséphine,
l’héroïne principale du livre. Katherine Pancol décrit avec brio les sentiments du quotidien, ceux qui nous bouffent les entrailles, elle décrit bien les relations familiales, l’état d’esprit d’une femme de 40 ans aussi bien que celui d’une jeune fille de 15 ans qui croit tout savoir de la vie et qui va devoir apprendre que la vie n’est pas si simple ni si facile.

Ainsi, vous aimerez forcément la façon dont Joséphine prend son destin en mains, la façon dont elle mène sa quête personnelle, pour finalement révéler la femme qu’elle est vraiment. Une quête positive qui donne des envies !

C’est avec plaisir que je lirai donc la suite des Yeux Jaunes, La Valse lente des tortues (encore un titre zoologique qui prend tout son sens dans les pages du livre) en espérant y retrouver le même plaisir !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.