Une vie de chat

DSC00394.JPG

Les rayons du soleil commencent doucement à frapper mes paupières fermées. Je sens que bientôt il faudra me lever. Je profite encore de quelques minutes pour me blottir dans le creux d’une couette.

 

Ca y est. Elle s’est levée. Un peu bousculée  par son réveil en sursaut, je descend du lit et m’étire doucement. Programme du moment. Grignoter un peu, me désaltérer, faire mes petits besoins
dans mon coin, puis un brin de toilette. Le temps de faire tout cela, elle sera encore sous la douche, endormie de nouveau.

 

C’est à ce moment que je viens toujours lui faire un petit coucou, lui montrer que je suis là et que je tiens à mon câlin du matin. Quelques appels, un regard bien placé, je me frotte à elle, lui demandant une attention, une caresse. Elle me regarde attendrie et continue de se préparer. J’aimerais que pour une fois un lundi, elle reste avec moi pour me bichonner un peu, pour me couvrir de câlins et de tendresse, pour me faire de bons petits plats. Mais ça ne sera pas pour aujourd’hui.

 

Elle me regarde une dernière fois, m’adresse un sourire, un baiser et file vite.

 

Je n’ai rien prévu de spécial aujourd’hui. Je suis déjà rassasié pour un moment. Je n’ai pas trop envie de me démener, de courir partout, de tout déranger pour qu’en rentrant j’ai le droit aux remarques de Madame.

 

Je décide donc de m’étirer de nouveau, de bailler et de repartir me coucher, tout en profitant de cette douce lumière  de printemps. Il ne reste plus qu’à somnoler.

 

Quelle vie de chat!


Comments are closed.